obsession

Publié le par beetlejuice

J'adore avoir des placards pleins... Je ne sais pas pourquoi, mais j'adore... Ca me rassure...
Même si la moitié des choses qui sont dedans ne sera pas mangée. En tous cas, pas par moi ! Même si je ne suis jamais chez moi... Des fois, quand je stresse, pour me calmer, je pense :  "C'est bon... Calme ! Mes placards sont pleins. Tout est OK ! " . Mais il ne suffit pas qu'ils soient pleins, il faut qu'ils soient bien rangés. Quand ils ne sont pas tout à fait rangés, ça m'angoisse... La seule étagère où les aliments sont un peu en vrac, c'est celle où il ya les biscuit apéro, le saucisson, la téquila, le sucre, une rangée de verre à téquila et des anis de Flavigny (des petits bonbons à l'anis). 
Je ne suis pas devant mes placards ouverts et pourtant je sais à peu près tout ce qu'on peut y trouver... Bon d'accord mes dernières courses remontent à vendredi matin, mais...
Il y a Ivar (le fameux meuble IKEA) où se trouvent mes 38 sortes de thé et infusion différentes, 1 boîte de café Malongo équitable, une théière en terre cuite, mes épices, 1 pain à Hamburger, un certain nombre de petites bouteilles de lait, des oignons ( beaucoup), de l'ail, du chocolat noir patissier ( je me demande pourquoi je l'ai mis dans cette étagère d'ailleurs, et ça me stresse un peu), de la poudre de Wasabi, de la sauce soja et quelques torchons.

Ensuite, il y a le placard à "conserves", au-dessus du frigo : à peu près 5 briques de soupes, de la soupe en poudre, de la bolognaise, de la sauce curry, des sardines, des boîtes de paté, des ravioli, du riz cuisson rapide, des asperges en bocal, des nouilles japonaises instantanées, du maïs, des petits pois, des carottes en bocal, des lentilles, des champignons shiitaké séchés, et des piquillos ( qui sont probablement périmés)...
Et enfin le troisième et dernier placard : Sur la première étagère, de la farine, du sucre, de la cassonade, du chocolat à l'absinthe, 1 sachet de pépites de chocolat, de la compote, des cerises confites, des filtre à cafetière (j'me demande bien pourquoi : j'ai juste une vielle cafetière italienne...), 1 petit pot de Nutella, de l'essence de fleur d'oranger, de l'édulcorant de table et en plus de cela 1 bo^te de thé qui n'est pas à moi ( Mais, bordel, pourquoi j'ai pas mis le chocolat patissier là ?... Ca y est ça me reprend...) ; et enfin la dernière étagère, celle précitée avec les biscuits apéros et tout le reste, plus ( je crois) du café instantané et du cappucino...
Je pense que je ne me suis quasiment pas trompée, pourtant je ne suis même pas chez moi, et je ne peux pas vérifier... Et encore, je vous épargne le contenu du frigo...
Et j'y pense... C'est con, mais j'y pense à mes placards bien remplis. Assez souvent d'ailleurs... Je ne sais pas pourquoi c'est si important qu'ils soient bien remplis, même quand je en suis pas là. Peut-être que c'est eux qui habitent l'appart en fait, et non pas moi. Ou peut-être que je les remplis juste pour être sûre de ne pas manquer en cas de crise compulsive... Sauf que, paradoxalement, en pleine crise, j'irai acheter de la bouffe dehors, quitte à me ruiner, et je rentrerai vite, très vite, chez moi pour succomber à la crise. Et, dans la majorité des cas, je ne toucherai pas à mes si précieux placards. Sauf peut-être les biscuits apéros, et encore...

Et j'y pense, encore et toujours... A mes petits placards bourrés à craquer... Et la nourriture me danse devant les yeux : le saucisson, les sardines, le candy'up (dans le frigo), les concombres suédois (idem), les biscuits apéros japonais, le chocolat noir, le riz au lait et les crèmes chocolat... Et j'ai mal au ventre de les regarder danser devant moi... Et j'ai la nausée d'imaginer leur goût. Et mon ventre grogne. J'ai faim. Voilà pourquoi je pense à mes placard : parce que la faim me taraude, perpétuellement. Faim de tout, faim d'exister... 

Mais, la question est : vais-je me remplir jusqu'à l'écoeurement, jusqu'à ne plus savoir pourquoi je mange ? Ou, vais-je me priver, écoutant mon ventre gargouiller, supplier, mon  esprit morbide jouant avec l'idée de manger jusqu'à ce que l'idée-même me donne la nausée ? ...

Publié dans Pensées Nocturnes

Commenter cet article