Mamzell Beetlejuice...

Publié le par Mlle B.

J'ai promis, promis, promis.
Oui, j'ai promis qu'un jour j'expliquerais mon pseudonyme sur ce blog. Devant les demandes incessantes (suivez mon regard...), mais néanmoins justifiées, je m'exécute enfin...
Il y a quelques temps j'étais à la fac... Oui, oui, je vous jure, je voulais faire de grandes et belles études... Sans lever le petit doigt, évidemment, sinon pourquoi serais-je allée à la fac, je vous le demande...
Il y a quelques temps, nous nous sommes battus contre une certaine Loi sur l'Egalité des Chances... Quel beau nom ! Oui oui, contre la LEC dans son entier, nous nous battions et non contre le CPE, comme l'ont relaté tous les médias, malgré nos rectificatifs permanents.... Parlez-moi encore de la censure...
Enfin bref.. Jusqu'alors je ne connaissais pas tant de gens que ça dans ma (grande très grande) fac...Mais la "Mobilisation" a été une occasion de rencontrer pas mal de personnes... Je crois d'ailleurs n'avoir jamais passé autant de temps à la fac que pendant la grève et le blocage...
Ayant rencontré un petit groupe de personnes tout à fait sympathiques un jour, nous nous sommes mis à délirer sur tout et n'importe quoi, comme savent si bien le faire les jeunes personnes insouciantes et désoeuvrées (enfin pas tant que ça...). Le lendemain, l'une des jeunes filles du groupe me dit :
"Raaah, mais ça fait au moins 4  fois que je te demande, mais je n'arrive jamais à me rappeler ton nom...". Je lui redis donc.
Le surlendemain, ayant encore oublié, elle m'appelle au détour d'un couloir :
"Eh toi ! Eh ! Euh ! Beetlejuice !!"
Tout le monde se retourne, mais je comprends assez vite que ça m'est adressé.

Remettons les choses dans leur contexte, vous comprendrez mieux ceci et la suite : j'ai 19 ans, j'ai les cheveux noirs, un teint plus que pâle, limite translucide, un visage rond, des yeux clairs, un maquillage ultra-noir, des habits en grande majorité noirs, et souvent (à cette froide époque de début de grève) une immense (oui immense, genre qui traîne souvent par terre, malgré un tour autour du cou) écharpe à rayures rouges et noires... La grande classe, quoi !

Fermons la parenthèse... Je m'approche de cette jeune fille (dont moi-même je n'arrivais pas à me souvenir le prénom), avec un sourire en coin... Je lui dis :
"Beetlejuice ? C'est de moi que tu parles ?"
Un peu génée
: "Oui, euh, enfin non.... Mais bon... comme je ne me souviens jamais de ton prénom..."
Je rigole un bon coup en l'excusant totalement, puis je lui demande : "Mais pourquoi beetlejuice ?"
"Eh bien, euh... En fait, je pensais à la fille dans beetlejuice, tu sais, mais elle non plus je ne me souvenais pas de son nom, alors c'est sorti tout seul..."
Nous avons passé le reste de la journée ensemble avec toute une bande qui a bien rit aussi de mon nouveau surnom involontaire, puis nous avons enfin retrouvé le nom de la jeune fille dans beetlejuice "Lydia"... Mais, à force de blagues et de jeu de mots, la jeune fille s'est retrouvée surnommée Lydia et moi Beetlejuice. Parfois, en faisant semblant d'être vexée, dans nos rigolades, je me drapais dans ma grande écharpe en me relevant d'un coup et en clamant :
"MADEMOISELLE Beetlejuice, s'il vous plaît !!"
Au final, ce surnom est venu me coller à la peau, véritablement (plus en tous cas que Lydia que j'ai été la seule à surnommer ainsi pendant longtemps)... Dans nos grands moments d'abattement, face à l'inertie politique à laquelle nous nous heurtions, au grand dam de nos illusions, l'un d'entre eux, jetait :
"Beetlejuice ! Beetlejuice ! Beetlejuice ! " Et moi, trop contente de m'être  si facilement intégrée dans cette nouvelle tribu, je me sentais obligée de faire une pirouette et une pose  en hurlant "Ta-dam!", ce qui faisant rire notre groupe pendant au moins 5 secondes.

Me retrouvant soudainement réputée pour mes "coups de sang", mais aussi parfois pour ma "diplomatie" (je sais, je suis toujours aussi paradoxale), on m'appelait de temps en temps, pour telle ou telle urgence...
Je suis fière d'avoir été l'une des premières sur les rangs de "l'opération mini-jupe et décolleté" que nous avions mis face aux CRS après quelques jours de castagnes plutôt violentes... Et qui ont eu le mérite de détendre l'atmosphère, avant qu'on ne fasse carrément place à l'opération "clown face aux CRS"...

Ça a été une période plutôt sympa de ma vie. Je n'avais pas le temps de manger, je courais partout, faisant 10 bornes à pied dans la journée, n'ayant pas le temps de penser bouffe et corps... Le jour le plus long restera pour moi celui où je me suis couchée à 1H15 (après être rentrée à pied chez moi en traversant la ville) ; où je me suis levée à 4h pour aller chercher des pancartes oubliées dans un amphithéâtre à la fac, sur le campus ; où nous avons fait une course-poursuite mélangée d'un cache-cache avec les CRS dans toute la ville de 8h du matin à midi, essayant désespérément d'échapper aux lacrymos ; où à 16h, j'avais perdu ma petite troupe après m'être fait tapée par un  énervé sous les yeux des CRS et de la Police Municipale, qui n'ont rien fait ; où à 16h15, seule, j'ai vu un pauvre keupon se faire caillasser par des abrutis, sous le nez des flics avant de se faire arrêter par ceux-ci, parce qu'il "courait" !! Où à 17h ayant retrouvé "ma" Lydia, nous nous sommes effondrées en larmes dans les bras l'une de l'autre, en pleine crise de nerfs, face à la débandade généralisée, et où je suis rentrée chez moi à 00h30 après avoir eu le courage d'assister à une Assemblée Générale et d'organiser des choses pour le lendemain...

Après le "mouvement", le surnom m'est resté à la fac... Voilà toute l'histoire et même plus...

Publié dans mamzell-beetlejuice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaby 28/12/2008 00:14

J'adore Tim Burton !! Beetle Juice est sympa, mais je préfère ses "vrais" films, surtout le dernier Sweeney Todd !En tout cas sympa tout cette histoire, et t'as de la chance d'avoir un surnom comme celui là car parfois on en a de biens pires...Bisous !

Mlle B. 28/12/2008 18:09



Moi aussi ! ^^
Mais, tu sais, moi aussi j'en ai eu des bien pires de surnoms... Mais bon, ceux-là on finit par les oublier... Ou pas... Je pourrais te citer : Lara Croft, la grosse, blondasse, etc. Mais bon. Ca
ne fait pas beaucoup avancer le schmilblick de les ressasser sans fin...



Koulou 13/11/2008 19:55

Eh ben tu pourras dire que t'as eu une jeunesse... hu hu. La mienne a été plus calme. Je pense que je ne le regrette pas... d'ailleurs mon pseudo n'est-il pas Cool... lou ? hé hé... :0044: :0010:

Mlle B. 13/11/2008 20:58


Cool louploup !!!


rémy 13/11/2008 04:54

C'est souvent dans ces conditions un peu "exceptionnelle" que les gens révèle leur nature et souvent ce n'est pas glorieux, quelque soit au départ leur parti pris

beetlejuice 13/11/2008 05:02



C'est assez vrai... Enfin plutôt, allez une des mes phrases fétiches : "Pas faux ! "...



rémy 13/11/2008 03:28

Ta-dam ! Voilà l'explication. Je t'en remercie, ça m'a rappellait l'époque des manif à la fac sauf que moi j'étais plutôt neutre à tendance photographe, donc souvent là pour voir ce qui se passe mais j'étais idéologiquement du coté des bloqueurs mais en terme de "mentalité" les deux camps étaient à montpellier je trouve assez pathétique et caricaturaux

Mlle B. 13/11/2008 03:43



oui je suis d'accord, il y avait des pathétiques de "mon" côté, mais comme je suis partie prenante, je dirai qu'il y en avait plus de l'autre
côté... :-p
Il faut dire que entre les CRS, les RG, les "casseurs", les skin d'extrème droite, les étudiant de l'UNI, et autres corniauds, y'avait de quoi faire...
Bon, les soit-disant "anar" de la fac (qui ne sont pas foutu de t'expliquer ce qu'est le principe de l'anarchie et son origine..), et les étudiants, "gauche-caviar", c'était pas mal non
plus...
Je ne dirais qu'une phrase : "Je n'ai pas assez foi en la Nature Humaine pour être Anarchiste", je crois que c'est de John Dos Passo ( jsais plus comment ça s'écrit... snif...



Artemis 09/11/2008 20:02

en tout cas, c'est un très beau surnom :):0010:

Mlle B. 09/11/2008 20:22


merci...